PATHOLOGIES TENDINEUSES

icone fleche

TENDINOPATHIES DU TENDON D’ACHILLE

Le tendon d’Achille est la réunion des tendons des gastrocnémiens et du soléaire.

Les tendinopathies d’Achille sont très fréquentes lors de la pratique de tous les sports qui sollicitent le saut et les extensions brusques (tennis, basket, volley, etc…), c’est également le point faible du coureur à pied.

L’hypoextensibilité de ce tendon sera un facteur prédisposant de cette affection qui touche plus souvent la gaine et les éléments péri-tendineux que le tendon lui-même. C’est ce qui explique que nous préférons le terme de tendinopathie à celui de tendinite.

Il existe différents stades de gravité qui nécessiteront des traitements différents, depuis les tendinopathies d’insertion basse sur le calcanéum (os du talon) jusqu’à la rupture totale où la chirurgie sera obligatoire.

L’orthèse plantaire (semelle orthopédique) doit constituer un élément important du traitement, tant préventif que curatif.

Il est bon de rappeler que l’orthèse plantaire du sportif sera toujours mieux acceptée si elle est confectionnée dans des matériaux synthétiques lavables.

TRAITEMENTS POSSIBLES :

  • Repos
  • Glaçage
  • AINS
  • Semelles orthopédiques
  • Kinésithérapie
  • K-tape
TENDINOPATHIES DU TENDON D’ACHILLE
TENDINOPATHIES DES STABILISATEURS LATÉRAUX
icone fleche

TENDINOPATHIES DES STABILISATEURS LATÉRAUX

Le patient ressent une douleur de la face externe de la cheville, rétro et sous-malléolaire, lors de la pratique sportive.

A l’examen, le mouvement d’éversion du pied contre résistance combinant une flexion dorsale, une abduction et une pronation déclenche une douleur de la région rétro et sous-malléolaire, qui peut être empâtée.

Le tableau de ténosynovite doit être différencié d’une possible luxation des péroniers latéraux, qui peut donner une tuméfaction rétro et sous malléolaire externe identique.

De manière isolée, la tendinite d’insertion du court péronier latéral est révélée par la palpation de l’apophyse du 5ème métatarsien, alors que la tendinite du long péronier latéral provoque une douleur à la pression locale de la face plantaire de la base du 1er métatarsien.

TRAITEMENTS POSSIBLES :

  • Repos
  • Semelles orthopédiques adaptées.
  • Kinésithérapie.
  • K-tape